Gone tome 1 – Michael Grant

couv69811003

Titre : Gone | Titre VO (anglais) : Gone | Auteur : Michael Grant | Saga (tome 1) : Gone | Année de publication originale : 2009 | Nombre de pages : 599 pages

Quatrième de couverture :

Imaginez … Tous les êtres humains de plus de 15 ans on disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas à les maîtriser… Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !

Mon avis : Voilà un livre que j’ai depuis longtemps, depuis mes douze ans je dirais (l’ouverture du blog haha). J’avais d’ailleurs déjà écrit un article sur ce roman, maintenant effacé pour la pauvreté de ses propos (cc j’ai adoré biz). J’ai du depuis le relire quelque fois, mais là, ayant récemment acquis le tome deux, je l’ai vraiment repris afin d’écrire cet article.

C’est un roman jeunesse, ça se voit d’ailleurs dans l’écriture de l’auteur, mais ça ne m’a pas tant dérangé. Ce livre est fait pour des personnes plus jeunes que les protagonistes, ou alors pas beaucoup plus vieux, afin de comprendre leur ressenti. A seize/dix-sept ans à ce jour, je ne me met plus autant à leur place que pendant mes premières lectures de ce roman. Mais heureusement, comme je l’ai dit, ça ne gâche pas le plaisir de la lecture.

On a donc affaire à une petite ville soudainement coupée du monde et où tous les habitants de moins de quinze ans ont disparus. De plus, certains de ceux qui restent développent des pouvoirs comme contrôler le feu, pouvoir se rendre invisible, guérir tout et n’importe quoi ou courir aussi vite que l’éclair. C’est une trame originale qui a un petit côté Dôme(j’avais d’ailleurs déjà fait le rapprochement dans mon article sur le premier tome) de Stephen King, le côté un peu surnaturel en plus (et moins gore).

Michael Grant nous offre de magnifiques descriptions, un régal à lire. On est vraiment plongés dans la Zone, on se l’imagine bien, on a l’impression d’y être nous aussi. Cela amplifie le côté intrigant et un peu sombre du livre avec l’histoire de l’Ombre et des coyotes mutés. J’ai hâte de lire la suite afin d’éclairer tout ça. Malgré tout, la fin de ce premier tome m’a déplu, la bataille finale m’a parue trop rapide et trop amicale, j’espère que la suite rehaussera le tout.

J’ai bien aimé les personnages de Sam et d’Astrid, même si leur mise en couple est trop prévisible, ils restent tout de même très mignons. De plus j’ai également et contre tout attente aimé le personnage de Diana, un peu sadique mais elle m’a plue.

Un bon roman jeunesse que je recommande à ceux qui aiment les romans un peu surnaturels et intriguant.

Mon avis : 8/10

Publicités

2 réflexions sur “Gone tome 1 – Michael Grant

  1. Pingback: Index des chroniques | Les chroniques d'oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s