Now is good [Adaptation cinéma]

Titre : Now is good | Titre VO (Anglais) : Now is good | Réalisateur : OI Parker | Date de sortie originale : 2012 | Adapté de : Je veux vivre | Acteurs principaux : Dakota Fanning (Tessa), Jeremy Irvine (Adam), Paddy Consivine (le père)

Synopsis : Tessa est diagnostiquée de leucémie lymphoblastique aiguë. Malgré quatre ans de chimiothérapie, elle apprend que son cancer est en phase terminale et ses docteurs ne lui donnent pas très longtemps à vivre. Avec l’aide de sa meilleure amie Zoey, Tessa écrit la liste de toutes les choses qu’elle veut faire avant de mourir, y compris des expériences risquées qu’il faut avoir vécu au moins une fois dans sa vie selon elle. Sur cette liste, Tessa dit vouloir tomber amoureuse avant de mourir. Elle rencontrera Adam.

Mon avis : Directement après avoir fini le livre, on a attaqué le film ! Avec ma petite soeur, cette après-midi on a regardé Now is good, l’adaptation cinématographie du livre Je veux vivre de Jenny Downham.

Dans mon article d’hier, je vous avais envoyé vers le lien de la bande annonce de ce film et à première vue, il avait l’air bien adapté. Du moins, les scènes de la BA étaient des scènes du livre. Et bien je vous dirais que dans l’ensemble ça va, si ce n’est quelques détails mais ça c’est inévitable et totalement compréhensible. Cependant le début est un petit peu wtf dans le sens où plein de scènes du milieu du livre sont compactées au début jusqu’à ce que l’histoire reprenne son ordre normal.

Commençons par ce qui fâche, j’ai trouvé que l’histoire entre Tessa et Adam n’était pas assez développée. Ils vont lentement au début et puis après tout va trop vite. De plus, quelques longueurs se sont fait sentir, surtout au début.

Cependant contrairement à ma lecture, j’ai pleuré à plusieurs moments pendant mon visionnage notamment grâce au très bon jeu d’acteur du père et d’Adam qui savent très bien retranscrire leur douleur à l’écran. L’actrice jouant le rôle de Tessa était également très bonne dans le rôle de « la-fille-que-t’as-envie-de-baffer-chaque-fois-qu’elle-parle ».

J’ai eu la surprise de voir ce film en version québécoise (VQ pour les intimes) ce que je n’aime pas spécialement mais en cherchant un peu, j’ai vu qu’il n’était tout simplement pas sorti en VF.

Alors pourquoi pas le revoir car j’ai apprécié, mais ce n’est pas un coup de coeur non plus et j’ai de loin préféré le livre quand même. Je rajoute un bon point pour le générique en bande-dessinée (un peu comme dans Juno) que j’ai trouvé très joli !

Une adaptation pas trop mal à voir, mais privilégiez le livre tout de même !

Ma note : 7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s