Imago – Nathalie Le Gendre

couv38583341

Titre : Imago | Auteure : Nathalie Le Gendre | Année de publication originale : 2011 | Nombre de pages : 246 pages

Synopsis :

Depuis un mystérieux cataclysme, le peuple K’awil vit retiré du monde, au coeur d’une montagne tout en labyrinthes et en jeux de lumière, protégé des regards par une jungle luxuriante. Dans cette société composée de sept clans aux prérogatives bien définies, ce sont les femmes qui règnent en maîtres. Parce que sa soeur vient de mourir, tuée par un K’tioni, monstrueux tigre aux dents de sabre, la jeune Neï se voit investie d’une lourde mission : c’est à elle qu’il revient de prendre en charge le bébé de sa soeur, une petite fille tout juste née et, surtout, elle est désormais pressentie pour devenir la chef du clan des armuriers. Alors qu’elle s’apprête à passer son Imago, le rite de passage des K’awils pour devenir adulte, Neï découvre que les T’surs, les hommes blancs, se sont introduits sur le territoire de son peuple, rompant un pacte conclu des décennies plus tôt. Un roman d’anticipation spectaculaire, dans un monde exotique et fabuleux. Une héroïne éprise de liberté face à son destin.

Mon avis : Encore une très belle découverte assez insolite. J’ai eu la chance de recevoir ce titre par les éditions Multivers et je dois avouer avoir été très intriguée par son synopsis.

On découvre ici un clan d’indigènes vivant dans le futur ! Ils sont séparés de la société, les « T’surs » comme ils les appellent. Leur société à eux elle exclusivement basée sur le pouvoir des femmes et ils vivent en harmonie avec notre mère à tous : la nature. Leur vie est basée sur les sept clans qui représentent les sept métiers qu’il pratiquent : armuriers, agriculteurs, chasseurs, scribes et j’en passe. Au centre du roman, une jeune adolescente Neï obligée de gérer le bébé de sa défunte soeur, le retour de son père disparu et son imago : le rite de passage à l’âge adulte. Va-t-elle réussir à faire face à son destin ?

Comme je le disais, c’était une vraiment une très bonne surprise, je ne m’attendais pas à aimer autant. L’univers est vraiment étonnant, cette vie « d’amour et d’eau fraiche » si j’osais dire, en totale communion avec la nature m’a vraiment plu. L’histoire se passe dans le futur, alors qu’on se croirait dans le passé avant la découverte de l’Amérique par exemple, mêlé à du préhistorique avec des animaux disparus.

C’est vraiment très bien écrit, ça se lit tout seul car la plume de l’auteure est très fluide et je pense lire d’autres livres d’elle car j’ai vraiment bien aimé son style. Ce livre est très court (165 pages en EBOOK et 250 en livre papier qui n’est plus édité) mais beaucoup de sujets y sont traités : le deuil, la société, le passage de l’enfance à l’âge adulte, les conflits possibles entre les différentes « races », l’amour, le chagrin, la famille.

Les personnages sont assez compliqués, leurs noms surtout n’ont rien de commun au premier abord : « Luv’ku », « Ix Chel » ou encore « Tep ». Heureusement, l’auteure ou l’éditeur a eu la bonne idée d’insérer le nom des différents clans et à quel fonction au sein de la société chaque personnage correspond. Après quelques chapitres, chaque personnage trouve sa place et on peut profiter pleinement du roman sans être gêné par cette histoire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Neï qui m’a fait passé par tout les émotions possibles : la joie, l’amour, la douleur, la peine. Elle est vraiment très forte et déterminée, elle m’a beaucoup inspiré. Jynx aussi faisait partie de mes personnages préférés, je l’ai trouvé très doux, très mature et toujours à l’écoute de son amie. J’aimerais bien avoir un Jynx dans ma vie, vraiment.

Pour finir, le thème de l’Imago qui est au centre du roman m’a totalement séduite. Moi qui vais bientôt devenir adulte (J-146, on y croit), j’ai été très touchée par ce rite d’initiation, ce cap à franchir que Neï raconte très bien avant et après son passage.

Une jolie découverte, à lire si vous voulez vous perdre dans un monde nouveau et inconnu  et dans une jolie histoire pendant quelques heures.


Merci à Multivers Editions pour l’envoi de ce livre !

Ma note : 8/10

Publicités

3 réflexions sur “Imago – Nathalie Le Gendre

  1. Pingback: Bilan du mois de Mars | Les chroniques d'oriane

  2. Merci à vous pour cette très belle chronique ! Je me permets d’en citer quelques lignes sur mon site nathalie-le-gendre.fr (à la fiche du roman) et de citer votre site, évidemment !
    Belles lectures,
    N Le Gendre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s