Dôme tome 1 – Stephen King

couv60760517

Titre : Dôme | Titre VO (Anglais) : Under the dome | Auteur : Stephen King | Saga : Dôme (tome 1) | Année de publication originale : 2009 | Nombre de pages : 630 pages

Quatrième de couverture :

Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort.

Mon avis : (écrit en juin 2015 – transféré de mon ancien blog) Quelle lecture ! J’en suis toute retournée. Ce roman traînait chez moi depuis quelques mois (années ?), puis on m’a demandé de le rendre à la personne à qui il appartenait (bouh pas bien) et me voilà à devoir le lire en quatrième vitesse. Ma première impression à propos de cette lecture serait de vous dire, pour parler franchement, que j’ai douillé. Pour être même encore plus franche, je vous avouerais même que j’ai mainte et mainte fois pleuré (bon, je pleure tout le temps en lisant aussi, fragile u_u) au point que mon copain me répète une bonne centaine de fois de le rendre sans l’avoir fini. Mais voilà je finis TOUJOURS un livre. Et j’ai bien fait.

La résumé m’avait intrigué, ayant un petit côté Gone de Michael Grant (bien que Gone soit sorti trois ans après Dôme). De la même façon, un jour, sans crier gare, un dôme invisible se met en place et la petite ville de Chester Mill se retrouve coupée du monde. On suit toute cette histoire de la mise en place du dôme jusqu’à, j’imagine à la fin du deuxième tome, sa résolution (ou la mort de tout le monde qui sait ?), tout en suivant toutes les conséquences qu’il engendre au niveau politique, relationnel, sanitaire, économique et j’en passe…

Le style de King est un style vraiment tout nouveau pour moi ! En effet je n’avais jamais vraiment lu aucun livre de ce genre et je dois dire que c’est éprouvant à lire, que ce soit du niveau du contenu (très dense) et du niveau du ressenti du lecteur. C’est malgré tout exaltant, horrible niveau nerfs mais en même temps, on continue notre lecture grâce à un suspens digne de ce nom. Ce livre est un sac de nœud infini et on a bien envie de lire la suite même si on sait qu’elle va être horrible. Et effectivement elle l’est. Je n’aurais que deux mots pour résumer tout le blabla confus que je viens d’écrire : inédit et insolite.

L’histoire est composée de nombreux personnages : quelques principaux et une masse de secondaires. J’avoue que par moment on s’y perd un peu tant ils ont tous des noms américains qui se ressemblent. Heureusement, King a pensé à tout et a inséré au début du roman la liste des personnages (en l’occurrence ceux présents à Chester Mill lors de l’apparition du dôme) et leur fonction afin d’aider le lecteur. De plus, aucun personnage ne nous laisse indifférent, ce qui fait selon moi, une des grandes forces addictrices du roman. C’est simple : soit on hait le personnage, soit on l’adore. King nous montre ce que l’on refuse de voir dans la vraie vie : les pourris le sont bel et bien jusqu’au bout, et le pire, c’est que ce sont eux qui « gagnent » à la fin.

Comme je l’ai déjà dit plus haut, les descriptions sont vraiment dignes d’un grand art. L’auteur arrive à refléter à la perfection la vie d’une petite ville comme celle-ci et exploite bien cette situation du dôme. Il joue parfaitement sur l’isolement et la folie qui en découle. En effet, les guerres politiques sont déjà dangereuses en temps normal mais quand comme ici, un seul homme est au pouvoir dans le dôme (un des fameux « pourris »), il se permet tout et devient vite un vrai dictateur qui élimine à tout prix ses opposants. King nous fait ainsi réfléchir sur le totalitarisme, la vraie vie, la violence.

Pour conclure, j’ai bien apprécié cette lecture malgré mes crises de nerfs. La fin, laissée en suspens me laisse sur ma faim justement ! J’essayerais d’avoir le tome deux dès que possible afin de connaître le dénouement de cette histoire.

Un roman qui plaira je pense à tous les fans de King et à tous ceux qui aiment ce genre de littérature.

Ma note : 8/10

Publicités

4 réflexions sur “Dôme tome 1 – Stephen King

  1. Pingback: Index des chroniques | Les chroniques d'oriane

    • J’ai hésité à commencer la série télé puis après avoir lu quelques articles, j’ai compris que les différences étaient trop grandes que ce soir au niveau des personnages ou des intrigues globale donc j’ai abandonné cette idée haha

      J'aime

      • Ce que vous dîtes m’intéresse car j’ai bien aimé la série, mais ça ne m’a pas transcendé pourtant l’idée de base me plait beaucoup. Il y a des chances que les livres me plaisent encore plus.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s