Respire – Anne-Sophie Brasme

3254390410_1_3_PDpnPylM

Titre : Respire | Auteure : Anne-Sophie Brasme | Année de publication originale : 2001 | Nombre de pages : 190 pages

Quatrième de couverture :

Charlène est une enfant comme les autres, qui vit sans trop se poser de questions, prend ce qu’on lui donne et ne demande rien. Elle habite un immense appartement à Paris avec ses parents, pas très aimants ni très amoureux. Charlène souffre : elle est asthmatique, se sent incomprise, mal aimée. Avec l’entrée au collège commencent de longs mois difficiles, de solitude et d’attente. Jusqu’à l’arrivée de Sarah, brillante, magnétique. Une amitié naît, qui pour Charlène est un don inespéré de la vie, un émerveillement. Avant les petites déceptions, les souffrances, la passion puis le désespoir. Un roman d’une vérité hallucinante écrit par une jeune fille de 17 ans.

Mon avis : (écrit en juillet 2015 – transféré de mon ancien blog) C’est quelques secondes après la fin de ma lecture que je m’empresse d’écrire cet article ! Je dirais tout d’abord que c’était une lecture intense et qu’elle m’a chamboulée au plus haut point. Cette histoire m’intriguait depuis quelques temps, ayant vu la bande annonce quand l’adaptation de ce roman est sorti au cinéma. Je n’ai pas été déçue. Je compte d’ailleurs voir le film d’ici peu et, vu comment j’ai aimé cette histoire, j’espère qu’il ne me décevra pas.

Dans la première partie du livre (qui en est composé de dix), on découvre une jeune fille de dix-neuf ans, Charlène. En prison, elle nous raconte son quotidien assez rude mais qui n’est rien comparé à sa « vie d’avant », la vie qu’elle menait avant l’acte qui l’a envoyé dans ce lieu sombre. Elle nous exprime son besoin d’écrire ce qu’il s’est passé, et comment depuis sa plus tendre enfance, des signes avant-coureurs se profilaient déjà. Elle nous parle de sa famille, de sa folie, de sa vie depuis toujours en fait. Et bien sur de son obsession incommensurable pour Sarah, et ce pendant plus de cinq ans.

Ce livre est un vrai coup de coeur, tout d’abord par la plume de son auteure. Elle a réussi à me captiver comme je ne l’avais pas été depuis longtemps, au point que son histoire m’obsédait littéralement. On s’identifie à son personnage. Non pas parce qu’elle nous ressemble ou quoi que ce soit, mais parce que le roman étant vraiment et intensément basé sur les pensées de Charlène, on a l’impression de devenir elle et on a du mal à distinguer notre vie de la sienne. Connaître la suite devient une obsession, autant que Sarah en est une pour Charlène. J’ai été très étonnée d’apprendre que l’auteure, Anne-Sophie Brasme, n’avait que dix-sept ans lors de la publication de ce livre qui l’a rendue célèbre. Moi qui ait dix-sept ans (ou presque) à ce jour et qui aime écrire, je ne peux que l’admirer et être envieuse !

Dans les personnages présents dans le livre, plus que celui de Charlène, je dirais que c’est celui de Sarah qui m’a le plus intriguée. Je me demandais constamment comment un être humain peut être aussi méchant. Comment peut-on consciemment traiter une autre personne de la sorte ? Car si Charlène est bel et bien obsédée par son « amie », Sarah fait tout pour en jouer. Après l’avoir amadouée pendant tout une année en la rendant dépendante, elle va finir par l’ignorer, l’humilier et l’insulter en public ainsi que se servir d’elle comme d’une vulgaire poupée. Sarah n’agit que par cruauté pure et méchante et ça me dépasse vraiment, en ayant déjà fait les frais dans la vraie vie. – J’ai beaucoup aimé le personnage de Maxime aussi, bien qu’arrivé tardivement. Sa personnalité m’a intriguée, Charlène ne se rend pas compte de sa chance malheureusement. Je trouve que son personnage n’a pas été beaucoup exploité, c’est dommage.

J’ai adoré le découpage de cette histoire par « étapes », chacune résumées par un verbe à l’infinitif comme « subir », « respirer » ou « aimer ». Pour finir je dirais que c’est un thème particulier qui est abordé ici, mais une lecture intense et une écriture formidable. J’espère que l’adaptation au cinéma est à la hauteur de mes espérances !
Un roman coup de coeur fait pour tout ceux qui veulent vivre l’obsession de l’intérieur et se laisser transporter par une lecture enivrante. 

Ma note : 10/10

Publicités

3 réflexions sur “Respire – Anne-Sophie Brasme

  1. Pingback: Index des chroniques | Les chroniques d'oriane

  2. Pingback: Au bout du rêve – Sarah Dessen | Les chroniques d'oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s