Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs – Anna Carey

image

Titre : Cours ou meurs | Titre VO (Anglais) : Blackbird | Auteure : Anna Carrey | Saga : Nom de code : Blackbird (tome 1) | Année de publication originale : 2014 | Nombre de pages : 286 pages

Quatrième de couverture :

Liste des choses que je sais :
Je suis à Los Angeles
Je me suis réveillée sur les voies du métro à la station Vermont-Sunset.
Je suis une fille et j’ai de longs cheveux noirs.
J’ai un oiseau et un code (FNV02198) tatoués sur le poignet droit.
Je suis en fuite.
Des gens essaient de me tuer.

Mon avis : Une lecture intrigante, mais vraiment une très bonne lecture ! J’ai découvert ce livre par hasard sur la chaîne lecture d’Emmacakecup (une youtubeuse beauté que j’aime beaucoup) et l’avis qu’elle en a fait m’a  vraiment donné envie de lire en entier par moi même.

Ce livre est vraiment un roman original dans son genre ! Tout d’abord par son aspect extérieur avec sa couverture noir en relief et ce motif de labyrinthe. De plus, la tranche des pages du livre sont colorées en rouge vif ce qui rend le tout vraiment original et le livre reste bien en mémoire. La narration, elle aussi, est peu commune et à double tranchant. Le roman est écrit à la deuxième personne du singulier comme si nous étions l’héroïne ou que l’histoire avait été écrite pour cette dernière. Des nombreux avis que j’ai lu, je pense que tel la Marmite, soit on aime soit on déteste. Heureusement, je suis dans la première catégorie !

L’histoire commence avec une scène assez troublante : une femme se réveille sur les rails du métro sans savoir ce qu’elle fait là ni comment elle s’appelle. Plusieurs péripéties plus tard, elle va comprendre qu’elle est traquée et qu’on cherche à la tuer.

Autant, comme je le dis à chaque fois, les thrillers ne sont pas mon genre de prédilection. Mais ici je dois avouer que j’ai été conquise ! L’histoire est très bien ficelé et l’intrigue captivante. On a aucun temps mort (ou presque) et on ne peut absolument pas prévoir ce qu’il va se passer tant l’auteure joue avec nous et avec nos nerfs, passant de révélations en faux-semblants. Je pense pour ma part que l’on peut clairement dire qu’Anna Carrey renouvelle le genre et j’adore ça.

Les histoires d’amnésie me laissent souvent sceptiques car elles comportent souvent des incohérences, mais ici, tout question trouve sa réponse même si la fin est faite telle que l’on ait envie de lire la suite. La fin est inattendue et riche en révélation et comme je l’ai dit plus haut, j’ai hâte de lire la suite sortie il y a peu.

 Un très bon roman, original qui mérite le détour !

Ma note : 8,5/10

Publicités

Une réflexion sur “Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs – Anna Carey

  1. Pingback: Bilan du mois de Décembre | Les chroniques d'oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s