Les anges déchus tome 1 : Hush, hush – Becca Fitzpatrick

image

Titre : Hush, hush | Titre original (anglais) : Hush, hush | Auteure : Becca Fitzpatrick | Saga : Les anges déchus (tome 1) | Année de publication originale : 2009 | Nombre de pages : 364 pages

Quatrième de couverture :

Un amour interdit, au cœur d’une guerre millénaire… Depuis la mort de son père, Nora tente de mener une vie d’adolescente normale. En cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, un garçon très séduisant, provocateur et mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie… Comment peut-il en savoir autant sur elle ? Se cacherait-il derrière les agressions sont elle est victime ? Mais Nora a beau se méfier, il est déjà trop tard… Sa route a croisé celle des anges déchus. Elle est au cœur d’une bataille qui la dépasse.

Mon avis : Un livre dont j’ai fait la connaissance il y a longtemps, recommandé par une amie à l’époque où la plupart de mes lectures se résumaient à du « jeune adulte fantastique » (Twilight, Les anges déchus, 16 lunes, Les loups de Mercy Fall et j’en passe). J’ai décidé récemment de finir cette saga qui m’avait tant plue à cette époque et ait donc du la recommencer de zéro afin de lire ses derniers tomes.

Ce premier tome est définitivement un coup de coeur, encore aujourd’hui ! On y retrouve Nora, une jeune fille de seconde qui, depuis la mort de son père, essaye de retrouver une vie normale. Un jour, son prof de biologie décide de changer le plan de la classe et elle se retrouve à côté de Patch, un nouvel élève, aussi beau que mystérieux et qui semble en savoir beaucoup sur elle. De fil en aiguille, leur lien se renforce, ponctué par les agressions qui semblent s’acharner sur Nora.

On retrouve dans ta trame du roman un petit côté Twilight que je n’avais pas décelé lors de mes premières lectures. Un jeune homme mystérieux et inhumain rencontré en biologie, une jeune fille effacée vivant chez l’un de ses deux parents, l’impression de brouillard et/ou de pluie constante, la télépathie bien que différente d’Edward et de Patch et bien sur la « scène finale ». Tant de coïncidences troublantes mais finalement pas si gênantes que ça.

Malgré ce détail, l’histoire reste originale et très « instructive ». L’auteur nous montre comment les anges déchus (renvoyés du paradis), les Nephilims (fruits de l’union entre un ange déchu et une mortelle) et les humains peuvent cohabiter sur Terre. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur tout ça, notamment grâce aux bases bibliques présentent dans le livre assez explicatives de l’histoire des anges chassés du paradis, comment pendant le mois d’Heshvan ils habitent le corps du Nephil qui leur a juré allégeance et comment un ange a réussi à devenir mortel grâce au livre d’Henoch.

Pendant la lecture, il règne une atmosphère très noire, très sombre. On a l’impression que la moindre scène se passe au milieu de brouillard, d’orage et/ou de pluie. Cela rend l’histoire encore plus inquiétante et grave. Ce que les scènes d’actions intenses comme celle de l’archange, des visions de Nora sur le passé de Patch, de l’attaque de Dabria ou encore de la scène finale renforcent avec fougue.

Malgré tout, ce roman, bien qu’assez angoissant, garde tout de même une certaine dose d’humour par moment avec notamment le personnage de Vee et de son régime « par couleur », un détail qui m’a énormément amusé (« Vee suivait un régime de fruits par couleur : trois fruits rouges par jour, deux mauves et quelques verts… »)

Un roman sombre et angoissant coup de coeur pour tous ceux qui aiment ce genre de livre et sont tentés d’en apprendre plus sur l’histoire des anges déchus.

Ma note :  10/10

Publicités

9 réflexions sur “Les anges déchus tome 1 : Hush, hush – Becca Fitzpatrick

  1. Pingback: Index des chroniques | Les chroniques d'oriane

  2. Pingback: Les anges déchus tome 2 : Crescendo – Becca Fitzpatrick | Les chroniques d'oriane

  3. Pingback: Les anges déchus tome 3 : Silence – Becca Fitzpatrick | Les chroniques d'oriane

  4. Le premier tome était vraiment excellent, le second un peu moins je pense, peut-être que je me lasse (déjà ?). Mais histoire de connaître la fin, je lirai la suite tout de même !
    Ta critique est vraiment très bien faite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s