Marie-Odile, tome 1 : Croc-Odile – Natacha et Audrey Ajasse

couv45483154

Titre : Croc-Odile | Auteures : Audrey et Natacha Ajasse | Saga : Marie-Odile (tome 1) | Année de publication originale : 2014 | Nombre de pages : 234 pages

Résumé : 

C’est l’été, la classe de Première L du lycée Jean Cocteau de Kenmare, petite ville bretonne, part en voyage scolaire à La Rochelle. En apparence, c’est le paradis : trois semaines dans une auberge de jeunesse, ensemble, loin des parents. Pourtant, une ombre plane sur le séjour : Marie-Odile, le bouc émissaire de la classe est aussi de la partie. Et un événement inattendu risque bien de faire voler en éclats le fragile équilibre… Un roman à plusieurs voix où chaque personnage donne sa version de l’histoire au fil du récit.

Mon avis : Encore une très belle découverte faite récemment : la saga Marie-Odile. Je dois avouer que je ne me serais pas tournée spontanément vers ce livre si je l’avais vu en librairie, mais j’ai eu l’occasion de l’avoir en partenariat via le site Livraddict et franchement, j’en suis vraiment très contente !

Dans ce livre à plusieurs voix, on découvre des élèves de première en route pour passer l’été tous ensembles afin de participer à un concours de culture générale. Toute cette bande est assez soudée, mais seul un élément perturbateur pourrait bien « gâcher » les vacances : Marie-Odile, une fille assez ronde et asociale que personne ne peut supporter. Alors qu’ils se liguent tous contre elle, elle risque bien de perdre ses moyens et de gâcher pour de vrai ces vacances.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman surtout pour l’originalité de son type d’écriture. En effet, chaque personnage a une part de la narration afin de nous donner son point de vue. Je trouve que ça apporte beaucoup à l’histoire et qu’ainsi, on n’a pas que l’avis de Marie-Odile la « victime », mais aussi des adultes et de tous les jeunes présents. Cela nous permet de mieux comprendre chaque personnage et d’avoir l’impression de faire partie intégrante l’histoire car on comprend les motivations et les histoires qui ont poussé ces élèves à la detester comme ça.

Le thème évoqué dans ce roman est bien entendu le harcèlement scolaire et par conséquent la solitude à l’école. C’est un sujet assez grave qui m’a beaucoup touché et où j’ai pu entièrement me reconnaître (même si dans des proportions bien moindres). C’est vraiment bouleversant et on se demande même comment on peut en arriver à ce niveau de haine pour cette pauvre Marie-Odile dont les camarades sont vraiment cruels pour certains. Cela dit, même si je trouve leur comportement vraiment répugnant, en particulier celui de Jeff et Lisbeth, les « méchants » de l’histoire, je ne peux pas tout pardonner à Marie-Odile qui a vraiment une part de responsabilité dans ce qui lui arrive même si cela n’excuse en rien les autres.

Le personnage de Marie-Odile est d’ailleurs un personnage que j’ai beaucoup aimé, on a de la peine pour elle et on la comprend. Elle a vraiment une vie pas facile et des parents horribles plutôt intégristes catholiques ou ultraconservateurs, je ne sais pas trop comment les définir. Ils lui interdisent de s’habiller comme elle veut et elle doit mettre de vieilles longues jupes, pas de portable ni rien de ces technologies indispensables, elle est vraiment éduquée à l’ancienne et ses parents sont vraiment très durs et injustes avec elle. Ainsi, elle a un « handicap » par rapport aux autres et ça se sent, elle n’a tout simplement pas le droit d’avoir une vie normale et c’est ce qui m’a touchée chez elle.

Avec ce livre j’ai passé un très bon moment et ait eu du mal à le lâcher malgré son format numérique (ce que je n’aime pas en général). Les citations de début de chapitre sont vraiment bien choisies, j’en ai d’ailleurs notées quelques unes pour les garder comme « À quoi sert de voyager si tu t’emmènes avec toi ? C’est d’âme qu’il faut changer, non de climat. » Enfin, la fin est telle que je m’y attendais sans surprise et faite pour avoir envie de lire la suite ce que je n’ai que moyennement aimée. Cependant, la couverture est très jolie et l’image représente bien l’histoire : « Marie-haleine-de-croc-Odile » qui mange la jolie blondasse.

Une très belle découverte dont je lirais la suite avec plaisir si j’en ai l’occasion, à lire si le thème vous inspire !


Merci aux éditions Hélène Jacob pour l’envoi de ce livre !

 

Ma note : 8,5/10

Publicités

4 réflexions sur “Marie-Odile, tome 1 : Croc-Odile – Natacha et Audrey Ajasse

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? [n°18] | Les chroniques d'oriane

  2. Pingback: Bilan du mois de Janvier | Les chroniques d'oriane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s